Tout savoir sur l’accordage de guitare

Comment accorder sa guitare ?

L’accordage de guitare est un art que celui qui va apprendre la guitare et celui qui la pratique doit maîtriser. En effet, un instrument de musique mal accordé ne va pas reproduire les notes et ses fréquences fidèlement. Il n’y aura plus d’harmonie et plus de bonne musique. Ainsi, tout guitariste – et plus globalement tous ceux qui jouent d’instruments à cordes allant du Ukulélé, au violon et au banjo ont tout intérêt à connaître le béaba du tuning.  Découvrez ainsi dans cet article comment régler le son de sa guitare pour avoir un accordage chromatique et une parfaite harmonie.

Comment savoir qu’une guitare est désaccordée ?

guitare désaccordée

Premièrement, il faut savoir repérer une guitare désaccordée. C’est un art qui s’apprend dès qu’on est débutant pour poursuivre son parcours musical. Si le faux accordage est flagrant, il n’y a pas besoin de techniques particulières pour le repérer. Vous l’entendrez dès que vous aurez branché la guitare. S’il est moindre et ne concerne qu’une ou quelques notes seulement, il peut être plus difficile à repérer.

Ainsi, on dit que la guitare n’est plus accordée lorsque les sons ne sont plus exacts. Pour tester, le son des six cordes de la guitare jouées en même à la douzième frette doit être le même que le son lorsque les mêmes cordes sont jouées à la deuxième frette.

Seules les octaves sont différentes. S’il y a une différence, l’accordage de guitare est nécessaire.

Notez que la numérotation des frettes se fait de la manche à la caisse de la guitare, la douzième est donc plus proche de caisse et la deuxième, vers l’extrémité des manches.

Si vous n’êtes pas sûr de votre oreille, vous pouvez vous servir d’un tuner électronique qui se chargera d’évaluer les fréquences des notes jouées à chaque corde, pour décider s’il est accordé à l’ensemble ou non. Nous parlons là d’équitation chromatique de la guitare.

L’accordage de guitare dépend du type de guitare et des besoins de chacun

Deuxièmement, il faut savoir que si le principe demeure le même, l’accordage de guitare varie d’une guitare à une autre.

Accorder une guitare électrique, une acoustique, une basse ne se fait pas exactement de la même manière.

  1. Dans le cas d’une guitare électrique, le vibrato est plus important, renforcé par l’électricité. Il peut induire l’oreille en erreur. Par conséquent, il est conseillé de se tourner vers un accordeur électrique qui apportera davantage de précisions. Pour se faire, relier les entrées jack avec un stroboscope à l’aide de câbles jack. Jouez une note et vous obtiendrez une évaluation automatique de la justesse d’un son et pourrez corriger en conséquence.
  2. Pour une guitare acoustique, c’est plus simple. Il s’agit de l’accordage de guitare standard, que nous expliquerons plus en détails dans la section suivante.
  3. Enfin, pour une basse, savoir si une guitare est mal accordée est plus difficile. Les cordes à jouer sont épaisses ; les mains qui la jouent peuvent ne pas l’effleurer correctement et tromper l’oreille. Voilà pourquoi il est conseillé de se servir d’un médiator lorsqu’on accorde une guitare basse. Le reste du processus peut se faire via un accordeur électrique ou selon les techniques de l’accordage standard.

L’art de l’accordage standard

Donc, comment procéder à l’accordage standard ? Tout d’abord, il faut savoir que les notes de guitare se suivent comme suit, si vous jouez les cordes à vide : MI – LA – RE – SOL – SI – MI.

Commencez par obtenir un son de LA fiable. Cette note correspond à une fréquence de 440 Hz. Pour avoir du LA, vous pouvez aussi utiliser un diapason ou un accordeur en ligne. Si vous avez un piano à proximité (bien accordé, bien sûr), vous pouvez aussi jouer du LA pour avoir une base.

Puis, jouez la corde LA à vide. Ajustez jusqu’à obtenir exactement le même son. Pour ce faire, il faut faire tourner le chevalet vers la gauche ou vers la droite.

Les cordes seront alors étirées ou relâchées, en fonction du son à obtenir. Attention : les cordes fines peuvent facilement se casser lorsqu’elles sont trop étirées. Il faut ainsi prendre son temps et procéder avec finesse, en particulier pour les cordes de MI aigu et de SI.

Vous allez ensuite partir de ce LA pour accorder toutes les autres cordes, avec les équivalences suivantes :

  • Le LA à la 5ème frette servira de base pour accorder la corde RE jouée à vide.
  • Le RE à la 5ème frette est le son alternatif et la référence pour le SOL à vide.
  • Le SOL à la 4ème frette est l’équivalent pour accorder la corde SI.
  • Le SI à la 5ème frette doit être la base de la corde MI aigu
  • Et le LA vide recherché premièrement équivaut au MI grave.

Pour être sûr d’obtenir des sons justes, amplifier le son de votre guitare au micro. Vous pouvez désormais bien jouer de la guitare et tous les morceaux de musique que vous voulez.

Tester le résultat

Si chaque son des six cordes de la guitare est correct, vous avez fini l’accordage de votre guitare. Toutefois, il est important de faire une dernière vérification et de tester l’accordage dans son ensemble harmonique. Pour ce faire, vous pouvez jouer l’harmonie et refaire le test conseillé dans la première section. Il est aussi possible de jouer une chanson que vous connaissez bien, pour entendre le résultat. Branchez vos prises, actionnez le métronome et jouez.

Enfin, notez-bien que l’accordage de guitare ne se fait jamais une fois pour toute. A chaque fois que vous sortez et remettez cet instrument de musique dans son sac de rangement, vous pouvez faire bouger par inadvertance un chevalet et rompre l’harmonie. A force de jouer les cordes, les vibrations affectent aussi la grande précision requise des notes. Il suffit d’un mouvement de 0,1 mm pour ne plus avoir la même fréquence et affecter les sons. Par conséquent, l’accordage de guitare doit se faire aussi souvent que possible, pour ne pas dire à chaque fois que vous voulez en jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *